La maladie à Coronavirus (Covid-19) était encore au menu de l’hebdomadaire Conseil des ministres de ce mercredi, 8 avril 2020. Entre les dons récoltés pour lutter contre la pandémie et les Burkinabè de l’extérieur touchés, le point a été fait au Président du Faso, a indiqué le porte-parole du gouvernement, Remis Dandjinou, au cours de son compte rendu.

Le Coronavirus (Covid-19) n’épargne pas les Burkinabè hors de leur patrie mère. Ils sont 25 à être contaminés à la date du mercredi, 8 avril 2020, a annoncé le porte-parole du gouvernement, Remis Dandjinou. Au cours du Conseil des ministres de ce jour, le ministre en charge des Burkinabè de l’extérieur, Robert Tiendrébeogo, a fait le point de la situation.

Six pays sont concernés. Il s’agit de la Chine avec un (01), Togo (01), Italie (06), USA (10), Bénin (04) et Ghana (03) cas positifs. Pour le cas de la Chine, « il est venu du Burkina, c’est arrivé en Chine qu’il a été testé positif. Aujourd’hui, il est guéri. Sa famille avait été mise en quarantaine et il n’y a pas de cas (positif) », a précisé le ministre Remis Dandjinou. Il a également noté que les trois cas au Ghana ont quitté le Burkina Faso avec la maladie pour aller se soigner malgré la fermeture des frontières.
Parmi ces 25 cas positifs au Covid-19, huit (08) sont guéris.

Plus de 1, 379 milliards récoltés

Depuis l’apparition du Covid-19 au Burkina, une chaine de solidarité se poursuit. Pour une question de transparence, un point a été fait durant le conseil des ministres. A ce jour, le gouvernement dit avoir récolté 1 379 627 051 francs CFA. De manière précise, il s’agit de 1 196 525 000 francs CFA en chèque et 183 102 051 francs CFA en nature.

En ce qui concerne le plan de riposte qui a été révisé, le ministre Remis Dandjinou a tenu à apporter un éclaircissement. Le montant d’un milliard de francs CFA pour la communication est à rechercher. « Il n’y a pas un milliard dans la caisse », a-t-il déclaré.

Quelle action est prévue par le gouvernement pour soutenir les médias burkinabè ? A cette question, le ministre a dressé un agenda de rencontre avec les patrons de presse pour trouver de solutions dans ce contexte du Covid-19. Cependant, une mention spéciale leur est faite. « Je félicite la presse parce que je sais que ce n’est pas évident », a-t-il affirmé.

Cryspin Masneang Laoundiki
Lefaso.net