French President Emmanuel Macron speaks during a round table meeting with representatives and beneficiaries of the "Ateliers Sans Frontieres" (Workshops without Borders), an organisation helping to reintegrate unemployed people into work, as part a visit on inclusion through employment on September 10, 2019, in Bonneuil-sur-Marne, near Paris. (Photo by Ludovic MARIN / POOL / AFP)
 

Pendant la conférence de presse conjointe avec Alassane Ouattara, à Abidjan, le samedi 21 décembre 2019, Emmanuel Macron est revenu sur le sentiment anti-français qui fait florès en Afrique francophone.

Il a eu cette affirmation à propos de la page sombre que fut la colonisation : « Le colonialisme fut une erreur, une faute profonde de la République ». D’où ce titre du journal Le Monde : « En Côte d’Ivoire, Emmanuel Macron cherche à se débarrasser des « oripeaux » de la Françafrique ». Parmi les symboles de cette Françafrique figure le franc CFA. A cette même tribune, les deux chefs d’Etat ont annoncé avoir validé un accord signant la mort de cette monnaie. Cela consiste, en rappel, au changement du nom de la monnaie en Eco (un processus engagé par la CEDEAO depuis des années), à la suppression des comptes d’opération, à la fin de la centralisation de 50% des devises dans les comptes français et au retrait des Français du Conseil d’administration de la BCEAO.

Lefaso.net